concept

Depuis toujours, il y a un problème clé dans la gestion des ressources humaines…

C’est que des personnes travaillent ensemble et peuvent ne pas s’entendre du tout !

 

 

La performance d’une équipe, au-delà des compétences requises peut se résumer à sa capacité à construire des interactions relationnelles positives, générées à l’intérieur des groupes de travail ou des équipes.Ces liens se fondent sur la qualité des interactions émotionnelles entre les membres de l’équipe d’une part et entre le manager et son équipe d’autre part.Un environnement de procédures, même perfectionnées, ne suffit pas à exploiter réellement tout le potentiel de la performance collective d’une équipe.

Il y a une condition sine qua non !

La compétence émotionnelle que nous intitulons :

L’ « Adéquation Emotionnelle ».

D’un côté, le concept de « QE » ou Quotient Emotionnel n’est pas suffisant ; il ne mesure pas la qualité d’une interaction entre deux membres d’une même équipe. De l’autre, le QI ou Quotient Intellectuel met en valeur nos capacités intellectuelles.

Il faut plutôt parler de QIE ou Quotient d’Interaction Emotionnelle.

Ce préambule permet de comprendre que ce QIE ne dépend pas que d’une seule personne !

La responsabilité est de fait pleinement partagée !

Dans le cadre de l’intégration d’un nouvel arrivant au sein d’une équipe, l’efficacité de cette personne dépendra de sa capacité à être bien acceptée par le groupe, comme de sa capacité à bien s’intégrer.

Or, il n’en est pas le seul responsable. De nouveaux outils ont vu le jour pour objectiver le QIE.

C’est ce que l’application proposée par Profeel-RH permet !

Elle est le fruit de plus d’une dizaine d’années d’études sur l’impact des émotions dans la capacité que nous avons à construire un lien riche et vertueux ou à l’inverse fragile et suspicieux…

Ce qui se traduit sous la forme d’un Taux de Proximité Relationnelle Professionnel.

L’enjeu éthique d’une telle approche repose sur un fondement clé. La qualité d’une performance collective ne repose pas que sur les épaules d’une seule personne, ce que les pratiques historiques en matière d’évaluation de la personnalité pourraient nous inciter à penser…

Le QIE mesure la qualité d’une interaction relationnelle produite entre deux personnes compte tenu de leurs profils émotionnels distincts et de la compatibilité qui s’en dégage.

Dans une équipe où le QIE est faible, les risques d’une altération de la performance collective sont plus nombreux :

Mais cela ne se produit qu’à la condition que les interactions le favorisent ou pas !

Nous sommes là dans un schéma de coresponsabilité.

La question qui se pose est plutôt : quelle est à la fois la maturité émotionnelle d’une équipe pour accueillir une autre personne qui pourrait faire la différence sans pour autant devoir produire du ressentiment ou provoquer l’indifférence, et quelle est la maturité émotionnelle de celui ou celle qui doit s’intégrer à cette équipe …

Un QIE élevé produit :

Avec Profeel-RH, actionnez les leviers d’une performance collective optimale en recrutant bien et en construisant le meilleur QIE possible au sein d’une équipe potentiellement déjà constituée ou en cours de création.

Enfin, l’expérience démontre que ce Quotient n’est pas une fatalité ; il est parfaitement possible de le faire évoluer favorablement !
 

 

mentions légales